« Je hais tout ce qui ne fait que m’instruire sans augmenter ou stimuler directement mon activité » Goethe, Lettre à Schiller, 19 déc. 1798

Conseils de lecture

Arrien, Manuel d’Epictète, Le Livre de Poche, 2000. Intro., trad. et notes de P. Hadot

« Le Manuel (encheiridion) est ainsi intitulé parce qu’il doit toujours être « sous la main » et à la disposition de ceux qui veulent bien vivre. Car le poignard (encheiridion) du soldat est lui aussi une arme qui doit toujours être « sous la main de ceux qui s’en servent ». Simplicius (philosophe néo-platonicien grec, VIème siècle)

Le Manuel a été composé par Arrien, le disciple du stoïcien Epictète (50-130 env.), à partir des enseignements de ce dernier (largement consignés par le même Arrien dans les Entretiens - Epictète n’a rien écrit par lui-même). La forme condensée du Manuel doit permettre au philosophe, et plus particulièrement au progressant, de se remettre à chaque moment dans la disposition fondamentale dans laquelle il doit être, de retrouver une vision philosophique des choses.

Furet, F., Penser la Révolution française, Folio

Hadot, P., Qu’est-ce que la philosophie antique ?, Folio

Pierre Hadot, professeur au Collège de France de 1982 à 1990, présente ici l’ensemble des écoles de philosophie de l’Antiquité d’une façon très claire, synthétique et stimulante. Il soutient une thèse originale : tous les philosophes de l’Antiquité n’ont jamais recherché qu’une seule chose, chacun à sa manière : l’art de vivre. Ainsi la philosophie était-elle pour eux d’abord et avant tout tournée vers l’existence.

Machiavel, Le Prince, GF

Nietzsche, Considérations inactuelles I et II, Folio. On travaillera en particulier la Seconde de ces Considérations (De l’utilité et des inconvénients de l’histoire pour la vie)

Nietzsche, De l’utilité et des inconvénients de l’histoire pour la vie (Seconde considération inactuelle), Préface, trad. P. Rusch, Folio :
« Inactuelle, cette considération l’est encore parce que je cherche à comprendre comme un mal, un dommage, une carence, quelque chose dont l’époque se glorifie à juste titre, à savoir sa culture historique ; nous sommes tous rongés de fièvre historienne, et nous devrions tout au moins nous en rendre compte. Certes, nous avons besoin de l’histoire, mais pour vivre et pour agir, non pas pour nous détourner commodément de la vie et de l’action, encore moins pour embellir une vie égoïste et des actions lâches et mauvaises. Nous ne voulons servir l’histoire que dans la mesure où elle sert la vie. Toute action exige l’oubli, de même que toute vie organique exige non seulement de la lumière, mais aussi l’obscurité. Un homme qui voudrait sentir les choses de façon absolument et exclusivement historique ressemblerait à quelqu’un qu’on aurait contraint à se priver de sommeil ou à un animal que ne devrait vivre que de ruminer continuellement les mêmes aliments. Il est donc possible de vivre, et même de vivre heureux, presque sans aucune mémoire, comme le montre l’animal ; mais il est absolument impossible de vivre sans oubli... : il y a un degré d’insomnie, de rumination, de sens historique, au-delà duquel l’être vivant se trouve ébranlé et finalement détruit, qu’il s’agisse d’un individu, d’un peuple ou d’une civilisation »

Rousseau, Du contrat social, Folio

Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, Folio

Tocqueville, L’ancien Régime et la Révolution, Folio

Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 2 tomes, Folio

 

Documents de travail

1. Machiavel, Le Prince (sur les qualités nécessaires au Prince)

2. Rousseau, Sixième Lettre écrite de la montagne

3. Rousseau, Contrat social, Livre I, ch. 3, Du droit du plus fort

4. Rousseau, Contrat social, Livre I, ch. 6, Du pacte social

5. Kant, à propos de l’utopie en politique (Critique de la raison pure)

 

contact

Pour toute question, observation ou suggestion, veuillez écrire à thierry.arnaud@ac-versailles.fr. Si un logiciel de messagerie (tel qu’Outlook ou Outlook Express, est installé sur votre ordinateur, il vous suffira de cliquer sur le lien de messagerie pour pouvoir rédiger et envoyer votre courriel. Sinon, il vous faudra recopier l’adresse et aller sur le site de votre boîte aux lettres électronique (Yahoo, Hotmail, etc.) pour y rédiger et poster votre courriel.